Simple vitrage, double vitrage ou même triple vitrage ainsi que, miroiterie, vitrine, véranda, verre trempé ou  vitre cassée, baies vitrées, miroirs ou encore volets roulants sont les domaines d’expertise d’un vitrier. Métier en essor intéressant de plus en plus d’artisans, il représente le professionnel répondant aux besoins de tous.

Vitrier toulouse : Le métier de vitrier

Le vitrier peut également être appelé miroitier ou verrier dans certains cas. Il s’agit du professionnel spécialisé dans la conception, le remplacement de casse ou le remplacement de vitres, la découpe, la pose et tout ce qui se réfère à la menuiserie des vitres. Ce spécialiste en vitrage peut prendre en main le verre sur mesure, manier le pvc et l’alu, et assurer le façonnage afin de concevoir une vitrerie miroiterie phonique, une baie d’isolation thermique ou un verre anti-effraction pour satisfaire toutes les demandes des clients, particuliers et professionnels compris. En cas de projet de vitrerie, vous pouvez faire appel au vitrier toulouse sur brunetinstallations.com et obtenir un devis gratuit en plus d’un dépannage vitrerie rapide.

L’approche du métier

Les compétences 

Afin de devenir artisan vitrier, il faut posséder certaines compétences comme :

  • La persévérance : Le métier de la miroiterie vitrerie  ne peut s’acquérir en un peu de temps. Au contraire pour maîtriser cet art et réussir la mise en place de cloison, crédence, vitrine de magasin et garde-corps, il faut un temps de pratique qui assurera cette maniabilité ;
  • La minutie et la précision : Etant un matériau dangereux et fragile, le professionnel doit avoir une main légère et un sens de précision hors pair. La minutie est indispensable pour éviter les bris de glace tout en respectant les normes de sécurité ;
  • Le sens de créativité et de l’esthétisme : Le monde des vitres évolue sans cesse. De ce fait le verrier se doit d’avoir un esprit créatif afin d’apporter modernité, style et authenticité aux projets. De plus, le professionnel peut également être requis pour des éléments décoratifs ou de gravure.

Les débouchés

A la suite de l’acquisition des compétences et des formations, un artisan vitrier peut être embauché par divers sociétés. Actuellement avec l’évolution de l’emploi et les exploits technologiques, le spécialiste est énormément demandé dans le secteur recherchant des artisans et dans le secteur de la construction. Le métier de vitrier peut s’accomplir au service d’autrui en étant employé, tout comme il est possible de devenir auto-entrepreneur et être vitrier à son compte. Le secteur des vitrages compte en moyenne un salaire brut de 27.600euros en France avec des possibilités de baisse ou de hausse en fonction de la demande sur le marché

Les formations

Au sujet des études, il n’y a actuellement pas d’école spécialisée dans le domaine des vitres. Pour devenir vitriers expérimentés, il nécessite alors de suivre certaines formations ou cursus en CAP construction d’ouvrages du bâtiment en aluminium, verre et matériaux de synthèse, ou un Bac Pro ouvrages du bâtiment, ou un BTS enveloppe du bâtiment, façade, étanchéité. Ces formations peuvent durer jusqu’à 3ans et seront baser sur des cours théoriques et pratiques. Le côté pratique étant privilégié pour perfectionner la maniabilité de l’artisan. Une grande partie du temps, ces formations se font dans un milieu professionnel sous les conseils des superviseurs. En dehors de ça, les cours théoriques permettent aux passionnées d’en apprendre plus sur le travail du verre dont notamment les règles du métier, les normes à respecter, la manipulation des outils et même les mathématiques

Ces formations sont accessibles à partir de 16ans et peuvent remplacer le cycle du secondaire. A la fin des formations, la Communauté française se voit attribuer une certification d’apprentissage à l’apprenti afin d’assurer l’ouverture de la porte du milieu professionnel.