La SASU ou Société par Actions Simplifiées unipersonnelles compte parmi l’une des formes juridiques les plus utilisées par les entrepreneurs qui souhaitent lancer leur propre entreprise. Cet engouement s’explique par le fait qu’elle offre plusieurs avantages intéressants. Pour vous aider à prendre la bonne décision et vous convaincre d’opter pour cette forme juridique, nous allons vous énumérer dans ces quelques lignes tous ses avantages.

Une SASU, qu’est-ce que c’est ?

La SASU ou société par actions simplifiée unipersonnelle est constituée d’un associé unique. Il s’agit donc d’une SAS qui est amenée à varier en fonction du nombre d’associés. Une SASU pourra devenir une SAS quitte à redevenir unipersonnelle plus tard sans que cela entraine à chaque fois une transformation juridique de la société. Elle représente une alternative à l’EURL. D’ailleurs, elle est devenue plus intéressante depuis 2009 étant donné que la loi a supprimé l’exigence d’un capital minimum et l’obligation de désigner un commissaire aux comptes. 

Les avantages de la SASU

Le principal avantage de la SASU c’est le fait que la responsabilité de l’associé unique est limitée à ses apports. Donc, il peut séparer son patrimoine personnel de son patrimoine professionnel. Cependant, vous devez garder en tête que cette limitation peut se révéler parfois superficielle dans les formes unipersonnelles : les créanciers ayant de plus en plus tendance à demander à l’associé unique des garanties personnelles en contrepartie des crédits ou avances. Par ailleurs, la constitution d’une telle entreprise peut se faire avec un capital librement déterminé par l’associé unique. Pour ce faire, il peut effectuer divers apports : en nature, en numéraire et en industrie. La SASU profite également d’allègements spécifiques en termes de formalités administratives et comptables. Ainsi, dans le cadre d’une SASU, vous n’avez pas besoin de déposer le rapport de gestion au greffe. La SASU présente aussi l’avantage de faire évoluer les structures de la société afin de répondre à des objectifs de transmission et de développement. Il est ainsi facile de transformer la SASA en d’autres formes sociales ou de céder des actions. Elle peut être alternativement pluripersonnelle ou unipersonnelle. La particularité de la SASU réside dans le fait que l’associé unique détient le pouvoir de décision. Celui-ci exerce alors les fonctions de président. Néanmoins, il est tout à fait possible de nommer un président non associé dans une société par actions simplifiée unipersonnelle. En outre, la SASU c’est aussi une façon de simplifier la rédaction des statuts. En effet, vous pouvez prévoir des statuts SASU qui fonctionnent aussi bien pour une SAS que pour une SASU.

Conseils et astuces pour rédiger les statuts SASU

Dans le cadre de la création d’une SASU, l’associé reste le seul à pouvoir prendre des décisions au sein de l’entreprise. Vous serez donc libre de définir les mentions que vous allez inclure dans les statuts de l’entreprise. Pourtant, même si vous êtes le seul actionnaire au sein de cette dernière, vous aurez un peu de mal à prévoir de manière précise et exacte les évolutions auxquelles sera confrontée votre entreprise. Dans ce cas, la rédaction des statuts de la SASU représente une formalité vous permettant de définir des règles, mais aussi ne mesure de sécurité.