Le domaine du transport des personnes ayant une mobilité limitée est strictement réglementé. Ainsi, tout individu qui souhaite conduire les personnes dépendantes doit recourir de façon obligatoire à une formation TPMR avant d’être autorisé à exercer. Ceci que ce soit de manière occasionnelle ou permanente. Quelles sont les spécificités de cette formation ? Quelles sont ses composantes ? Voici dans cet article toutes les informations essentielles à son propos afin de vous permettre de mieux cerner tous ses contours.

La formation TPMR : qu’est-ce que c’est ? 

La formation TPMR c’est à dire du Transport des Personnes à Mobilité Réduite est soumise et rendue obligatoire par des règles de la police et de l’accord de l’an 2009 relatif à la convention du domaine de transport de l’année 1950. 

Sont exemptés de cette obligation, les individus ayant fait un apprentissage équivalent ou ayant assumé récemment (3 ans au plus) une fonction de transport de personnes dépendantes pendant une année au moins. La formation TPMR peut être faite par n’importe quel conducteur ayant été embauché pour travailler dans le secteur. 

Elle a pour but de mettre à disposition des conducteurs des sujets souffrants d’un handicap, toutes les techniques ainsi que les savoirs indispensables afin de pouvoir les prendre en charge comme il faut. Elle a lieu soit dans la ville de Montpellier ou soit à Paris consécutivement sur 3 journées. 

La formation TPMR est très souvent assurée par des infirmiers d’État, des Sauveteurs Secouristes du Travail ou par des ostéopathes. Elle doit être suivie dès que le conducteur est recruté ou 2 mois après sa prise de fonction. 

Celui-ci a l’obligation de se plier à cette règle mais en cas d’indisponibilité, il doit tout faire pour obtenir une attestation d’un organisme de formation servant de justification à son cas. Mais il devra s’inscrire à la session qui suit. 

Quelles sont les conditions requises pour pouvoir participer à cette formation ? 

Pour avoir accès à la formation TPMR, il faut être titulaire d’un permis de conduire de la catégorie B pour les voitures de minimum 10 places. Pour les conducteurs d’automobiles de 9 places et plus, ils doivent avoir une attestation FIMO ou FCO. 

Peu importe le cas, le conducteur doit avoir une expérience de plus de 2 années et être exempt de toute condamnation judiciaire. Sur le https://www.pikari.fr, il est mentionné qu’un sujet qui respecte toutes ces conditions citées ci-dessus peut s’inscrire à la formation TPMR en fournissant une pièce justificative de son domicile ainsi qu’une pièce justifiant de son identité (la carte nationale d’identité, le passeport, le permis ou la carte de séjour). 

En plus de ces documents, l’individu devra ajouter une somme minimale de 600 euros à au maximum 2000 euros selon la durée de l’apprentissage et chaque organisme. 

Comment se déroule la formation TPMR ?

Cet apprentissage dure généralement sur 21 heures minimum à au plus 400 heures environ en alternance en fonction de chaque structure de formation. Chaque session regroupe à peu près une dizaine à une vingtaine d’apprennants. 

La formation TPMR est divisée en 4 à au plus 7 cours qui tournent autour de la maîtrise de la communication avec ces personnes souffrantes, des techniques de leur gestion et de leur suivi, des gestes pour assurer leur sécurité, leur accompagnement ainsi que leur confort. 

Ces cours sont donnés à l’aide de plusieurs documents pédagogiques, de présentation de diaporamas, et de pratique sur des voitures, etc. La formation TPMR, une fois validée, le conducteur aura droit à des attestations qui lui permettront d’exercer librement sa fonction à savoir :

  • une attestation justifiant qu’il a effectivement suivie la formation TPMR, 
  • un certificat de sauvetage et de secourisme du travail délivré par l’INRS,
  • et une attestation gestes et postures.