Au sein d’une entreprise, il est possible de bénéficier d’un congé individuel de formation. Ce privilège vous donne droit à un accompagnement avec suspension de votre contrat de travail. L’avantage, c’est que vous pouvez profiter des financements de Fongecif tout au long de cet encadrement. Le CIIP, vous explique les différentes étapes à suivre pour obtenir cette aide.

Préparer son projet de financement

Le Fongecif a mis en place certains critères d’évaluation auxquels tout candidat doit répondre avant d’obtenir un investissement. Pour cela, la première étape à suivre pour effectuer votre demande consiste à mieux préparer votre projet de financement. À cet effet, présentez un bilan de compétence soigneusement réalisé. Cela démontrera à cet organisme que vous avez entrepris de bonnes démarches.

Faites également attention à la formation choisie lors de la préparation du projet de financement. Fongecif se concentre plus sur les possibilités d’emploi que celle-ci offre. Renseignez-vous alors sur les débouchés avant de faire un choix définitif.

D’ailleurs, il existe des conseillers en évolution professionnelle qui ont été instaurés par la nouvelle réforme. La présence de ces acteurs vous permet donc de tout mettre en œuvre pour que votre projet soit bien sécurisé. Ils vous aident ainsi à choisir la formation adéquate pour augmenter vos chances d’obtenir une aide Fongecif. Ils peuvent aussi intervenir lors de la sélection du centre d’encadrement ou des modalités de financement.

Soumettre une demande d’autorisation d’absence

La formation dont vous voulez obtenir le financement doit bénéficier de l’accord de votre employeur. Pour cela, adressez-lui une demande d’autorisation. Cela se fait par lettre de recommandation avec accusé de réception. Vous devez ensuite y indiquer certaines informations sur la formation :

  • le centre,
  • la désignation,
  • la durée et période.

Une fois la demande envoyée, le bureau de sélection dispose de 30 jours pour donner son accord. S’il ne respecte pas ce délai, son silence sera synonyme d’une acceptation. D’ailleurs, un employeur ne peut refuser d’accorder un congé de formation à son employé. Au pire des cas, il peut lui donner une autorisation d’absence de 9 mois au plus.

Cependant, sachez que les évaluateurs de Fongecif n’entameront l’étude de votre demande qu’après l’accord de votre recruteur. Pour cela, il est conseillé d’adresser le dossier suivant un délai donné.

Si les cours sont dispensés à temps partiel, vous devez transmettre la demande au moins 60 jours avant le début de la formation. Au cas où le déroulement de celle-ci nécessite plus de 6 mois, il est alors conseillé de demander l’accord de votre employeur 120 jours à l’avance.

Adresser la demande de financement de formation au Fongecif

Après l’autorisation de votre recruteur, vous pouvez finaliser votre dossier pour le déposer. Une fois celui-ci analysé avec soin, Fongecif vous donnera son avis. Ce dernier peut être favorable ou non. Cela dépend majoritairement de la pertinence de votre projet.

Lorsque l’organisme vous donne son accord, vous pouvez commencer la formation comme prévu. Dans le cas contraire, vous disposez d’un délai recours de 2 mois. Ce temps commence par écouler dès que vous recevez la notification en provenance de Fongecif. Pour cela, soumettez votre dossier de financement 6 mois avant le démarrage effectif de la formation. Vous aurez ainsi plus de temps pour suivre toutes les étapes nécessaires.