Un agent immobilier joue le rôle principal d’intermédiaire entre un vendeur et un acquéreur d’un bien. Il peut s’agir d’un appartement, d’une maison, et même des locaux commerciaux et industriels. Ayant pour obligation de jongler entre plusieurs fonctions différentes, ce métier exige des savoir-faire et des formations bien spécifiques.

Zoom sur les fonctions d’un agent immobilier

Que ce soit pour vendre ou pour acheter, les agents immobiliers sont utiles pour faciliter l’échange entre le vendeur et l’acquéreur. Dans les deux cas, il effectue généralement les mêmes missions. À commencer par la prospection. Dans cette étape importante, le négociateur immobilier va rechercher des biens immobiliers disponibles à la vente ou à la location. Une fois cette étape passée, il va effectuer une évaluation des biens. De là, il pourra fixer un prix équitable qui concorde avec le prix sur le marché et le montant fixé par le propriétaire. Après, le professionnel va s’occuper de trouver les potentiels acquéreurs. Ainsi, il assurera les annonces de vente de la propriété.

Il va également s’occuper des visites. Tout comme il va guider les acquéreurs potentiels, il va leur conseiller sur le type de bien adapté à leur budget et leurs attentes. Restant à disposition jusqu’à la clôture de la vente ou de la location, un expert en immobilier aide à finaliser la transaction entre les deux parties. Ainsi, il sera capable de conduire toutes les démarches administratives, juridiques et commerciales nécessaires pour assurer une vente dans les normes. Les agents immobiliers peuvent aussi être des administrateurs de biens. Dans ce cas, ils sont chargés de la gestion et des tâches d’entretien des immeubles qui leur sont confiés.

Les formations et diplômes requis pour entrer dans le métier

Un agent immobilier doit obligatoirement détenir une carte professionnelle s’il souhaite exercer librement dans son métier. Pour l’obtenir, plusieurs possibilités s’offrent aux candidats pour le poste. Déjà, il l’option universitaire qui permet de suivre une formation continue dans les écoles supérieures. Le diplôme minimum requis pour le poste est le BTS en professions immobilières. Avec trois ans d’étude, il est possible d’obtenir une licence en gestion et administration de biens. Il en est de même pour la licence en gestion et développement de patrimoine immobilier ainsi que la transaction et commercialisation de biens immobiliers. Toujours avec trois ans d’étude, l’élève a le choix entre la spécialisation du droit de l’immobilier, le bachelor en immobilier ou la gestion administrative et commerciale.

Pour un perfectionnement des acquis, il est encore possible de poursuivre deux ans d’études après la licence et d’obtenir des diplômes de master. Parmi eux, il y a le master pro droit immobilier, le master droit public et le master en immobilier. Pour les candidats en reconversion, trois années d’études supérieures dans le domaine juridique, économique ou commercial justifient l’entrée dans la profession. Ne nécessitant pas forcément des diplômes d’État, l’obtention d’une carte professionnelle peut aussi se faire avec l’ancienneté en tant que salarié dans une agence immobilière. Et pour réussir dans le métier, il existe plusieurs enseignes qui proposent plusieurs modules d’études comme la formation loi alur en ligne.