Dans un pays réglementé comme l’est la France, les entreprises sont soumises à de très nombreuses obligations. Il en est notamment le cas de formations relatives à la sécurité.

Les entreprises, les établissements recevant du public sont soumis dans leurs ensemble à des obligations importantes et notamment en ce qui concerne le risque foudre.

En quoi consiste le risque foudre ?

La foudre est capable de faire de nombreux dégâts lorsqu’elles tombent à l’endroit ou il ne faut pas. Elle peut, notamment, détruire des installations électriques ce qui peut avoir des conséquences assez graves; en effet, elle peut entrainer des incendies, mais également la destruction complète de systèmes  informatiques. Vous imaginez bien les conséquences néfastes pour toute l’installation que cela peut entrainer.

La foudre peut aussi avoir des conséquences très négatives sur la santé des salariés qui pourraient être frappés par celle-ci. C’est notamment pour cette raison que le risque foudre doit être analysé et que des mesures de prévention adaptées doivent être mises en place. C’est notamment le cas de paratonnerre dont nous avons tous entendu parler à un moment de notre vie.

Les entreprises doivent former leurs salariés sur le risque foudre

Les formations au risque foudre pour être de qualité doivent être réalisées par des organismes de formation ou des bureaux d’étude certifiés Qualifoudre. Cela montrera leur niveau de connaissance et le niveau de compétence des intervenants formateurs.

En effet, traiter et prévenir un tel risque ne s’improvise pas et ne peut être confié qu’à des spécialistes formés expressément sur ce risque particulier. Des diplômes abordent ce risque particulier avec beaucoup de détails.

Une des parties de la formation va consister à comprendre ce phénomène ce qui permettra déjà de mieux l’appréhender. On traite, en effet, toujours mieux une chose que l’on connait parfaitement. Il peut être intéressant de convier un maximum de salariés sur cette partie. Cela leur permettra déjà d’acquérir les connaissances de base sur un phénomène finalement plutôt méconnu.

Il sera également nécessaire de connaitre la réglementation de manière précise et notamment les différentes obligations qui pèsent sur l’ensemble des entreprises, associations et collectivités locales. Cela permettra d’aborder l’analyse du risque et ainsi de réfléchir sur les mesures qu’il convient de mettre en place dans un second temps.

Pour ceux qui devront aller plus loin dans la formation, d’autres points devront être abordés avec précision. C’est notamment le cas de tous les éléments, de tous les outils qui vont permettre de maitriser le risque foudre le plus efficacement possible. En sortant de cette partie de la formation, les stagiaires devront être en capacité de savoir mener une étude technique contre la foudre.


Quel que soit l’intérêt et la qualité des formations réalisées en entreprise, cela ne permettra pas de se passer d’un bureau d’étude qui pourra aller beaucoup plus loin dans l’analyse et surtout dans le contrôle de toutes les mesures qui pourront avoir été mises en place à l’issue de la formation.